World Heroes
 
 


fighting game
©1992, Alpha Denshi
82 Mbits
Neo·Geo AES


Neo·Geo MVS
Neo·Geo CD
Mega Drive
Super Nintendo
PlayStation 2 / PSP / Wii (SNK Arcade Classics Volume 1)

PlayStation 2
(World Heroes Anthology)

Wii (Virtual Console)
PlayStation 3 / PSP (NeoGeo Station)

 
     

Après une tentative "ratée" made in SNK de contrer le très populaire Street Fighter II avec son Fatal Fury en vue de rallier les joueurs à sa cause, c'est au tour d'Alpha Denshi de contre-attaquer avec ce World Heroes.


Ici aussi sont réunis les plus gros costauds de la planète pour se taper dessus, à la différence qu'on aime bien se marrer, en même temps qu'on distribue des châtaignes !

Le scénario est anecdotique, le Dr Brown décide de réunir les combattants les plus forts de toutes les époques puisque ceux du XXème siècle (les Street Fighters ?) ne sont pas assez forts, cela afin de voir qui sera le meilleur. Mais attention, les supers méchants peuvent débarquer d'une autre planète... tout en ressemblant à un T-1000 !

Trois boutons sont utilisés : pour les coups de poings, pour les coups de pieds et pour les chopes. On varie la puissance selon que l'on presse rapidement ou non le bouton.

Il y a deux ou trois coups spéciaux (dont la liste complète est dans ce guide) pour chaque personnage, ce qui est dans la moyenne par rapport à la concurrence, comme Fatal Fury ou Street Fighter II.

Ninpo Furin Kazan
+

Aura Bird
(2 sec) +
Fire Ball
+

Une originalité de taille est à signaler, le choix entre un mode de jeu Normal ou Death Match.

Le mode Normal ressemble à tout jeu de baston classique.

Le Death Match se déroule dans un ring parsemé de pièges. Ce dernier est très fun et le fait se démarquer des autres jeux de sa catégorie.

Les Bonus Stages où il faut briser un rocher ou des jarres sont eux, plus conventionnels...

Il y a un décor par personnage : Hanzô (une rue commerçante), Fûma (entouré de singes en face du Mont Fuji), Dragon (un temple Shaolin), Janne (un cirque), J. Carn (un campement avec des chevaux), Muscle Power (sur une "passerelle" en altitude), Brocken (dans un entrepôt de machines de guerre), Rasputin (dans une église au milieu des rouages de l'horloge), boss final...

Hanzô
Fûma
Dragon
Janne
J. Carn
Muscle Power
Brocken
Rasputin
Geegus

World Heroes n'est-il qu'une pâle copie de Streeet Fighter II, ou a-t-il une réalisation digne de la Neo·Geo ?...



Les sprites sont de taille plus que respectable et ont tous leur charisme, si ce n'est Hanzô et Fûma qui sont très proches, un peu à la manière d'un Ryû et d'un Ken dans Street Fighter II. Les décors du mode Normal sont variés et, en plus, chaque perso dispose d'un ring en mode Death Match avec flaques d'huile, mines, cordes enflammées, électrifiées ou remplacées par des piques acérées.


Le jeu est fluide et, même si les mouvements ne sont pas énormément décomposés, ça reste d'un bon niveau. Ça l'est d'autant plus qu'il n'y a aucun ralentissement. Les décors sont relativement vivants, notamment de par le public : une foule, un rassemblement de singes, les gens du cirque et leur ménagerie ; ou de par l'environnement du combat : l'élévateur de l'entrepôt sur lequel on combat, les rouages en mouvement de l'horloge. Les combats ne sont pas très rapides même s'il est possible d'enchaîner les coups à bonne allure au corps-à-corps. Lors des sauts, les personnages flottent énormément en l'air, un peu comme s'ils se battaient sur la Lune. À noter que l'effet du corps du combattant qui prend feu est très bien réalisé.


Les musiques correspondent bien aux décors, elles sont bien sans être inoubliables (thème de Muscle Power). Il en est de même pour les bruitages qui sont exactement ce que l'on attend d'eux, rien à redire sur la partie sonore, tout colle bien avec l'esprit fun du jeu.


Les commandes répondent très bien. Il y a juste un petit bémol au niveau des chopes qui parfois ne marchent pas et c'est alors le CPU qui vous attrape, étrange... La palette des coups par personnage est convenable, chacun a sa propre maniabilité (rapidité, coups spéciaux), si ce ne sont les cas de Hanzô et Fûma.


8 persos, c'est plus que Fatal Fury (3) et moins que Street Fighter II' (12). On est donc dans la bonne moyenne, même si World Heroes n'est pas très généreux. De plus certains personnages comme Dragon peuvent donner du fil a retordre, donc la durée de vie est au rendez-vous si on veut finir le jeu avec tous les persos, et si on a également des amis avec qui y jouer.



 
Bilan
 
 

Ce jeu qui au départ peut être considéré comme une copie de Street Fighter II à cause du profil de certains personnages et de leurs décors (Hanzô et Fûma , Muscle Power - Hulk Hogan / Zangief, Brocken / Guile sauce 1939-45), des Bonus Stages, est en réalité assez innovant grâce au très fun mode Death Match et aux coups, persos et décors loufoques.


Ce premier World Heroes a quand même pris un petit coup de vieux. En effet, il faut bien dire que même si j'adorais y jouer en arcade et y ai perdu pas mal de pièces de 5 et 10 FF, je ne viderai plus mon porte-monnaie dans la borne ; car, de plus, on peut se le procurer pour une bouchée de pain désormais ! Donc pourquoi ne pas se laisser tenter ?...

Dreamfab

 
     

   




 

SITES FILS