View Point
 
 


shoot them up
©1992, Sammy
74 Mbits
Neo∑Geo AES


Neo∑Geo MVS
Neo∑Geo CD
Mega Drive
x68000
PlayStation

FM Towns

 
     

Vous souvenez-vous de Zaxxon ? Non ? Bon, un mini cours d'histoire du jeu vidéo s'impose. Au début des années 80, Sega a sorti un jeu de tir avec une vue révolutionnaire : la 3D isométrique. À cette époque, dans le monde du shoot them up, il n'y a que des jeux à scrolling vertical et à scrolling horizontal. Zaxxon dépoussière un peu tout ça avec son scrolling diagonal, tout en proposant un défi relevé. Hélas, le fait de pouvoir monter et descendre par rapport au sol rend la jouabilité un peu hasardeuse.

Zaxxon
(1982, Sega)

Dix ans plus tard, Sammy lance sur Neo·Geo MVS le 20 novembre 1992 un jeu très inspiré de Zaxxon. Bien entendu, il s'agit de View Point. C'est un jeu de tir à scrolling diagonal, mais cette fois à la sauce Neo∑Geo. Entendez par là avec une réalisation très largement supérieure. Remarquez, dix ans après, ce n'était pas bien difficile...La version console AES suit de peu, elle sort le 11 décembre 1992.

Il n'y a ni intro, ni séquence How to Play, juste un écran-titre animé alternant avec une démo et des scores, c'est tout ! Il est à noter qu'en version MVS, il est possible d'accéder au How to Play.


Les réglages se résumeront au minimum, à savoir le choix du niveau de difficulté : Easy, Normal, Hard, Hardest ou MVS. Un petit conseil, si vous n'êtes pas un joueur rompu au shoot them up : optez pour le niveau Easy, il est déjà bien relevé.

Le scénario, ben heu... Il n'y en a pas en fait, on aura beau lire attentivement la notice et ce qu'il y a écrit sur la boîte, mais pas un mot sur une quelconque invasion alien. En jouant, on voit le vaisseau qui part de sa rampe de lancement mais on ne sait pas trop dans quel but.

En revanche dans cette notice sont expliquées les possibilités de ce jeu. On a d'abord le tir classique et le tir concentré. Plus on garde le bouton appuyé, plus le tir déclenché sera puissant. Une petite sonnerie prévient lorsque le tir a atteint sa puissance maximale. Le tir de base peut être triplé en ramassant un bonus qui permet de gagner des tirs latéraux.

tir de base
tir concentré
tir avec satellites

On a ensuite trois types de bombes à déclencher avec le bouton : feu, missiles à tête chercheuse et la bombe à onde de choc. Enfin, il y a des bonus divers comme le bouclier, la vie supplémentaire ou encore l'étoile qui donne des points en sus, ce qu'apprécieront les amateurs de scores.

Fire Bomb
Homing Bomb
Plasma Bomb

Une fois ces bases assimilées, il est temps de se lancer dans les six niveaux que comporte le jeu. À la fin de chacun d'eux, un bon gros boss bien coriace (c'est peu de le dire) vous attend. Voici les premiers en images :

Stage 1
Stage 2
Stage 3

Une seule arme, trois bombes différentes, quelques bonus et six niveaux. View Point serait-il un shoot them up sauce allégée qui se digère en quelques heures ? Pas si sûr...



Les graphismes en 3D isométrique sont absolument superbes avec des ennemis qui ont un relief bien rendu. Les décors sont de la même trempe et varient beaucoup, même au sein d'un même stage.


Le scrolling diagonal saccade un peu si on y prête attention (même en 60 Hz), de plus des ralentissements montrent le bout de leur nez quand il y a beaucoup de monde à l'écran. Les mouvements des ennemis sont très bien faits et renforcent l'impression de relief. Ce ne sont que des petits défauts pour une animation plutôt bonne dans l'ensemble.


La bande-son de ce jeu est tout simplement géniale. Elle mélange avec bonheur plusieurs styles dans un cocktail dément. C'est du pur bonheur que de jouer à ce jeu, ne serait-ce que pour écouter ses musiques. Tantôt jazzy, tantôt funky, les mélodies complètement décalées instaurent une ambiance unique et très rarement rencontrée dans un jeu vidéo. Voici un petit exemple avec la musique des boss ici ; on remarquera un petit sample de James Brown au passage. Les bruitages sont bien plus communs, mais restent réussis.


Il faut s'habituer à la 3D isométrique qui est assez piégeuse au début. Avec un peu de pratique, on s'y fait. Une astuce : il faut s'aider de l'ombre du vaisseau. Contrairement à ce qu'on pourrait craindre, les ralentissements ne perturbent pas la jouabilité, ils permettent même se soufller un peu quand ça devient très chaud !


Ah, voilà le point fort (ou point noir) de ce jeu. En fait, View Point est un jeu d'une difficulté titanesque et c'est peu de le dire. Il devient très difficile dès le deuxième niveau et presque infaisable à partir du quatrième. Bon, les plus patients arriveront à progresser mais il faut apprendre les tableaux par cúur et pratiquer très régulièrement, sinon tout est perdu. Au moins, on ne peut pas reprocher à ce jeu de se finir trop facilement. La carte-mémoire n'aide en rien car il faut recommencer au dernier "check point" avec l'armement minimum quand on perd une vie. Autrement dit, une fois qu'on peut finir un niveau, on peut le finir en une seule vie. Un regret toutefois : le jeu à deux est un jeu alterné. Sur console équipée d'une puce, on peut toutefois activer un mode deux joueurs simultanés.




View Point est sorti le 25 février 1995 sur galette argentée se montrant moins onéreuse (environ 400 FF). Cette version Neo∑Geo CD possède strictement la même bande-son que sa súur AES mais cela ne choque absolument pas : c'est dire si l'originale est réussie !
Les crédits infinis ne facilitent aucunement le jeu, puisque la reprise après la perte d'un vaisseau reste conditionnée de la même façon.

Les temps de chargement sont très bien maîtrisés car ils sont au nombre de... un. En effet, débarrassé de ses musiques (contenues dans les pistes audio du CD), View Point doit très probablement peser moins de 56 Mbits.

Aicom aurait pu saisir l'occasion d'inclure un mode pour deux joueurs en simultané, cela n'a pas été le cas. View Point version Neo·Geo CD est quasiment identique à la version cartouche. Mêmes qualités, même difficulté dantesque, bon courage !


 
Bilan
 
 

Ah, voilà un excellent jeu ! View Point est un défi pour les pros, un enchantement pour les yeux et les oreilles : un must, quoi ! Attention, il ne faut pas l'acheter parce que les photos plaisent ou que les musiques ont l'air sympathiques, sinon il finira par prendre la poussière sur une étagère. Il faut être motivé et s'accrocher, mais quel plaisir quand on arrive à surmonter tel passage ou tel boss ! Les plus persévérants trouveront donc un défi à la hauteur et un jeu où faire de bons scores est valorisant. Dommage qu'il n'y ait pas de mode pour deux joueurs en simultané, sans avoir à modifier sa console.


View Point fait désormais partie des jeux cultes de la Neo∑Geo de la période "avant KOF". Un jeu pour les joueurs aguerris, pour les plus habiles, pour les plus persévérants. Malgré les sorties de la version PlayStation ainsi que celles de Pulstar et de Blazing Star, View Point a su garder de sa superbe et s'est montré intemporel. Cela reste une valeur sûre pour amateur de jeu difficile.

Tarma

 
     

   




 

SITES FILS