Puzzle Bobble / Bust-A-Move
 
 


réflexion
©1994, Taito
32 Mbits
Neo·Geo CD


System B
Neo·Geo MVS
Super Nintendo
3DO
Game Gear
Game Boy Color
NeoGeo Pocket

 
     

Les jeux de réflexion ne font pas partie d'un genre très répandu sur Neo·Geo. Cette dernière est plutôt la reine de la baston. Il y a bien eu Puzzled de SNK, Panic Bomber d'Hudson ou encore Gururin (uniquement en MVS), mais pas de quoi alourdir une étagère. Certes ce n'est pas avec ce CD que l'étagère en question pliera, mais au moins cela fera un nouveau jeu de réflexion à se mettre sous la dent. Ce jeu s'appelle Puzzle Bobble et est édité par un tiers, Taito.

Pour connaître l'origine de ce jeu, remontons quelques instants en 1986. Taito commercialise cette année-là un jeu de plates-formes pour borne d'arcade : Bubble Bobble. Deux dinosaures, Bub et Bob, devaient délivrer leurs fiancées en emprisonnant des ennemis dans des bulles pour les détruire. Les années qui suivent voient adaptations et diverses versions sur ordinateur comme sur console. 1994 est l'année de sortie de Bubble Bobble 2 mais aussi d'un jeu dérivé : Puzzle Bobble.

 
Bubble Bobble
(1986, Taito)
 
Bubble Bobble 2
(1994, Taito)

En effet, en juin 1994 sort sur System B le jeu Puzzle Bobble. Destiné au Japon, ce titre reprend les personnages de Bubble Bobble et les intègre pour des moments de réflexion à grande vitesse. Taito développe enfin une version destinée à l'exportation sur Neo·Geo, en décembre 1994.

Puzzle Bobble (arcade, 1994)

Une petite intro nous fait (re)découvrir Bub et Bob pour un écran titre qui apparaît de façon sympathique. C'est un peu léger, mais après tout le jeu n'occupe que 32 Mbits, soit très peu pour de la Neo·Geo en cette fin 1994 !


Ce jeu est également appelé Bust-A-Move, mais uniquement en version américaine. En versions européenne et japonaise, c'est Puzzle Bobble. Bref, ce ne sont pas des considérations sur le nom du jeu qui sont importantes, mais son contenu.

Le principe de Puzzle Bobble est le suivant : à l'aide d'une flèche directionnelle on envoie des bulles de couleurs une par une et si cela forme un paquet de trois bulles identiques, ou plus, elle disparaissent. Sur ces images on voit deux bulles vertes. Une troisième arrive et fait disparaîre les deux premières. Ainsi doit-on nettoyer totalement l'écran avant que le plafond (qui s'abaisse inexorablement) ne fasse passer la ligne limite à une bulle.

Si on ne joue que selon la manière qui vient d'être décrite on finit par être débordé. Il faudra donc utiliser une autre tactique : faire tomber des paquets. Ici on envoie encore une fois une bulle verte, mais en explosant elles font tomber les bulles rouges. Une technique d'autant plus payante qu'elle fait gagner bien plus de points que des explosions classiques. Cela est intéressant et permet par exemple de stocker provisoirement une bulle gênante sous un gros paquet uniforme en attendant que la bonne couleur arrive.

Lors du premier tableau une ligne de visée en pointillées vient aider pour ajuster son tir avec précision. Cette ligne disparaît au tableau suivant mais revient à chaque crédit perdu. Par ailleurs on peut utiliser les bordures pour faire des bandes comme au billard.

Et devinez qui mouline pour ajuster le tir et fournit les bulles de couleur ? Eh oui, nos petit dinosaures sont là, fidèles au poste.

En ce qui concerne les menus, pas de réelles options, juste le niveau de difficulté à régler et le mode de jeu à choisir : solo ou à deux.

En mode 2P vs Play l'écran de jeu est partagé. Chaque belle action (notamment faire tomber de gros paquets) ajoute des bulles à l'adversaire.

Que dire des chargements ? Ou plutôt du chargement du jeu ? Unique, court, c'est très bien comme cela !



C'est, comment dire... simpliste, voire dépouillé ! Les fonds sont agréables mais basiques et peu variés. Dans le genre on peut faire mieux (si, si !). Il reste les jolies couleurs des bulles et la présence de Bub et de Bob.


Les bulles évoluent avec une extraordinaire fluidité, le tout sans ralentissement, c'est absolument dément. Plus sérieusement, ce chapitre est sans intérêt dans ce style de jeu. Ah si, quand même, les mimiques de nos deux petits dinosaures sont bien vues ! Comme quoi il y avait bien quelque chose à dire sur l'animation...


4 musiques en tout (sans compter les jingles) : l'intro, musique de mode 1 joueur (le thème Puzzle Bobble), musique pour deux joueurs et générique de fin ! C'est bien peu et assez fatigant à la longue. La musique a la particularité d'accélérer si la partie devient critique et à ralentir quand on dégage l'écran. C'est assez stressant et cela ajoute de la pression à une situation déjà désespérée.


Le principe s'acquiert rapidement, un seul bouton étant utilisé. Cependant la flèche directionnelle est très délicate dans son maniement, on a tôt fait de viser à côté. Pourtant elle se montre un peu trop lente. Plus rapide, la visée devenait périlleuse. Taito n'a pas trouvé l'exact compromis.


Le jeu dispose de 30 niveaux, ce n'est pas énorme, mais bien assez pour que ça fatigue à la fin d'une partie. Le mode 2 joueurs est (comme toujours) source d'une très bonne rallonge de la durée de vie.



 
Bilan
 
 

Puzzle Bobble est un très bon jeu qui s'impose sans souci sur un terrain où la concurrence n'est pas très féroce. Il est assez répétitif (pas de mode spécial ou de chose à débloquer) et son environnement visuel autant que sonore aurait pu être davantage travaillé. Malgré ces quelques défauts de jeunesse cela reste indéniablement un jeu très attachant au principe particulièrement addictif.


Sur Neo·Geo CD, il est le seul de la série, donc le choix est vite fait si on veut un Puzzle Bobble. Il y a sinon des titres comme Magical Drop II ou Zintrick qui lui sont de très bonnes alternatives. Sur MVS, Puzzle Bobble 2 (ou Bust-A-Move Again) a corrigé pas mal de défauts de son aîné mais certains lui préfèreront ce premier opus.

Tarma

 
     

   




 

SITES FILS