Alpha Mission II
 
 


shoot them up
©1991, SNK
47 Mbits
Neo·Geo AES


Neo·Geo MVS
Neo·Geo CD
PlayStation 3 / PSP (NeoGeo Station)
Wii (Virtual Console)

 
     

Alpha Mission est un shoot vertical de SNK sorti en arcade en 1985 et adapté sur la NES en 1987. Quatre ans plus tard, une suite baptisée Alpha Mission II sort en toute logique sur la console de son créateur. Le principe n'a pas changé mais apporte toutefois son lot d'innovations...

Alpha Mission
(1985, arcade)
Alpha Mission
(1987, NES)

Le scénario nous plonge dix ans après Alpha Mission, premier du nom. En effet, le vilain Fulvar ainsi que l'Alliance des Sept Étoiles menacent de détruire toutes les planètes pour finalement s'attaquer à la Terre grâce a des technologies ultra-sophistiquées. Vous piloterez donc les vaisseaux SYD-RX et SYD-FX pour contrecarrer les plans de Fulvar avec les armements dont vous disposez.

L'introduction nous montre donc la Terre d'où arrive votre vaisseau avec un effet de zoom, suivi de l'écran titre.


Comme d'habitude pour un jeu de cette époque, les options ne se limiteront qu'au choix de la difficulté et un petit plus vous permettra de choisir la configuration de vos boutons.
- Le type A vous permet plus de liberté, pour tirer lasers et missiles, pour l'attaque de l'armure et pour choisir son armure.
- Le type B est un peu plus délicat, pour tirer avec les lasers ou l'attaque de l'armure, pour les missiles et ne change pas de fonction.
À noter que lorsque que vous choisissez votre armure, vous serez vulnérable !

C'est parti ! Le Dolphin (vaisseau-mère) est prêt à vous larguer en pleine guerre !

Area 1
Area 2
Area 3

Pour vous aider dans votre tâche, de nombreux bonus seront à votre disposition pour améliorer les performances de votre vaisseau.
- S : Speed Up
- L : augmente la puissance de votre laser contre les ennemis aériens
- M : augmente la puissance de vos missiles contre les ennemis au sol
- G (jaune) : vous donne 1 Gold
- G (rouge) : vous donne 10 Golds
- K : vous permet de garder votre équipement si vous perdez une vie
- W : vous téléporte un peu plus en avant du niveau
- R : vous renvoie un peu en arrière du niveau
- E (jaune) : redonne une unité d'énergie à votre armure
- E (bleu) : redonne quatre unités d'énergie à votre armure
- E (rouge) : redonne toute son énergie à votre armure

En parlant d'armure, vous aurez au fil du jeu l'occasion de les réunir soit en ramassant trois parties, soit en les achetant à la fin de chaque niveau en ayant récolté des "G" accompagnés de bonus de pourcentage de réussite.

Ces armures sont extrêmement utiles et votre progression dépendra essentiellement d'elles, à moins d'être un joueur confirmé ! Les voici, passées en revue :
- Shotgun : envoie deux gros missiles pour balayer le sol
- Homing : envoie six missiles à tête chercheuses contre les ennemis au sol
- Shield : protège des tirs ennemis et peut être utilisé comme arme en restant appuyé sur A
- Phoenix : en restant appuyé sur A, un phénix se forme et détruit tout sur son passage en relâchant le bouton
- Fire : un lance-flammes gigantesque pour faire un peu de ménage
- Side : deux modules se joignent à vous contre les ennemis aériens
- Bubble : enferme les ennemis aériens dans une bulle avant de les éclater
- Nuclear : envoie une charge nucléaire très efficace
- Blackhole : forme un trou noir absorbant les ennemis aériens, endommage ceux au sol
- Laser : plus puissant que votre laser de base et en restant appuyé sur A touche plus d'ennemis
- Thunder : envoie un champ électromagnétique détruisant tout aux alentours



Pour un jeu de 47 Mbits et accusant le poids de l'âge, c'est plutôt joli : effet de zoom, univers proposés majoritairement technologiques, plusieurs plans, etc. On peut leur reprocher un manque de couleurs ou un aspect presque vide. Les ennemis aussi sont bien détaillés sans pour autant vraiment relever du pixel art.


L'animation est un bien décomposée, que ce soit votre vaisseau ou les ennemis, rien à dire de ce côté là. On a le juste milieu pour un shoot vertical.


Les bruitages sont classiques, peut-être trop caricaturaux au niveau des tirs, diront certains. Quant aux explosions, elles pètent bien ! Les musiques vous mettent bien dans l'ambiance et sont bien instrumentées (on peut écouter celle du premier niveau ici). Du beau boulot de ce côté-là.


Aucun souci : votre vaisseau répond au doigt et à l'œil, vous pouvez esquiver les tirs sans trop de problèmes. Seul bémol, les SYD sont beaucoup trop lents à mon goût, avant d'avoir pu récupérer au moins un speed up.


Six niveaux, c'est peu ! Du moins, c'est ce que l'on peut penser au premier abord, mais ils sont suffisamment longs pour vous tenir en haleine, et surtout très difficiles. L'action est bien soutenue et ne vous laissera que très peu de temps de répit.



 
Bilan
 
 

Alpha Mission II est un très bon jeu. On y revient assez souvent et sa réalisation, bien qu'étant très honnête pour son âge, rebutera les néophytes de par son aspect plutôt vieillot.


Le jeu a pas mal vieilli par rapport à ce qui se fait actuellement, les manic shooters oseront peu l'approcher. Quel dommage, car il ne manque ni de charme, ni d'intérêt. Sur Neo·Geo, on lui préfèrera sûrement les Aero Fighters, plus dynamiques, ou Strikers 1945 Plus (en MVS ou convert) qui jouit d'une excellente réalisation. Soulignons toutefois une difficultée moins abusive que View Point et Pulstar qui sortiront quelques années plus tard.

noich45

 
     

   




 

SITES FILS