La Neo·Geo, c'est bien sûr la console de rêve du début des années 90, devenue culte pour certains joueurs adeptes de retrogaming. C'est aussi la console des spéculateurs au début des années 2000 (rappelez-vous, certains vendaient sans vergogne Garou: Mark of the Wolves 4000 ou 5000 FF). C'est enfin la console des bricolos en herbe et autres bidouilleurs : convertir une cartouche MVS en cartouche AES ou changer le BIOS de la console, c'est possible ! C'est ce dernier point que que ce dossier se propose de vous présenter.

Oh, bien sûr, des puces on en met dans les PlayStation, Dreamcast et consorts. Mais pas une puce comme l'Universe BIOS. Déjà le but n'est pas de faire passer des jeux étrangers (ou pirates, mais chut), la Neo·Geo étant compatible avec les jeux de toutes nationalités. Non, ici il s'agit de littéralement ouvrir votre console à d'autres horizons. C'est le génial Razoola, à qui nous devons aussi le décryptage des jeux CPS-II, qui a conçu ce bijou de quelques ko seulement.

La photo de la "bête".

L'Universe BIOS, ou "Unibios", est similaire au Debug BIOS, mais en plus complet. Cette puce fonctionne sur Neo·Geo MVS mais aussi Neo·Geo AES à partir de sa version 1.3.

Grâce à cette puce miracle, vous ne verrez plus votre Neo·Geo ni vos jeux de la même manière. En guise de dessert, il y aura une petite interview de son créateur, Razoola. C'est en avril 2007 et il y fait allusion à son projet d'Universe BIOS 3.0 qui ne sortira que le 5 septembre 2008, soit un an et demi après. Suivez le guide...

Fonctions de base
Les cheats
Les dipswitches
La fonction PC-2-Neo
Autres intérêts
Se procurer l'Universe BIOS
Mini interview de Razoola
Conclusion

Remerciements

 
Fonctions de base
 


À l'allumage de la console, un nouvel écran précède le boot screen. Il est écrit en vert et blanc, porte la mention UNIVERSE BIOS et présente le mode de fonctionnement : Region et Mode.

Ici la console est changée en Neo·Geo américaine. Idéal par exemple pour jouer à Matrimelee en anglais, mais avec les chansons.

Si on appuie sur diverses combinaisons de touches, on accède à différents menus :

ABC Menu de l'Universe BIOS
ABCD (manette 1) Gestion de la carte-mémoire
ABCD (manette 2) Test des manettes
BCD Test Mode
ABD (AES) Test du hardware

À présent, détaillons le menu de l'Universe BIOS (ABC) :

Region Setup permet de régler la localisation de la machine (Europe, USA, Japan) et son mode de fonctionnement (MVS ou Console). General BIOS Settings propose des réglages plus poussés. Dans ce mode, il ne faut pas cocher "Enable Arcade Protect" car c'est un mode destiné à être utilisé en exploitation dans une salle d'arcade. Donc toutes les combinaisons de touches pour rentrer dans le menu "In Game " (activer les cheats, etc.) sont désactivées. Il sert surtout pour remplacer un BIOS defectueux ou pour l'aide au diagnostic qu'offre l'Universe BIOS (un Universe BIOS est plus parlant sur les messages d'erreurs en mode Test que le BIOS standard, il peut même court-circuiter certaines erreurs sur lequel un BIOS standard se serait arrêté). Gamecart CRC Check est un contrôle pour détecter des roms défectueuses. Jukebox Player est une sorte de Sound Test avec même une fonction de "Fade Out" (fondu en fermeture), idéal pour faire des captures de son. Enfin Play Game revient au jeu avec le boot-screen ultra-connu.

Le Jukebox n'a hérité de la fonction Fade Out qu'assez récemment. Dommage qu'il ne soit pas disponible au cours d'une partie pour changer les musiques.

Le menu Region Setup est idéal lorsqu'on joue sur borne ou sur un système arcade de salon. En effet, le contenu des cartouches AES et MVS est strictement le même pour l'immense majorité des jeux (c'est pour cela que les converts sont possibles). L'Universe BIOS va donc faire "croire" au jeu qu'il est enclenché dans un autre système qui peut être d'une autre nationalité ! La pause, les options, le Practice (quand il est prévu), tout cela devient accessible aux possesseurs de cartouches MVS. Signalons toutefois le cas de Rage of the Dragons et Samurai Shodown V Special qui ont des contenus différents en AES ou MVS. Et là, l'Universe BIOS n'y peut rien.

Faites votre choix : du japonais, de l'anglais, de la console, de l'arcade.
Tout est possible sur Neo·Geo AES comme sur Neo·Geo MVS.
(Fatal Fury Special)

Une fois le jeu lancé, il existe un autre menu, dit "In Game". On y accède en appuyant simultanément sur Start et Select ou ABC + Start.

De quoi tricher et activer les dipswitches, que du bon.

The Cheat Database est une liste de tips déblocables d'office. On y trouve les crédits, la santé et le temps illimités, mais aussi d'autre gâteries qui varient selon les jeux. Debug Dip Settings est l'accès aux fameux "dipswitches". Je vous invite à lire les paragraphes suivants pour plus d'information sur ces deux points. Pour finir, Patch Memory est une option qui permet de modifier le contenu de la mémoire : c'est assez obscur, à réserver aux bidouilleurs.

 
 
Annuler la censure, prendre le boss Mizuki ou Kuroko, voilà qui n'était pas totalement permis via des tips.
 
L'activation de chaque dipswitch peut avoir un effet particulier. Pour les tester, je conseille de les prendre un par un.
 
Voilà un menu qui reste mystérieux.

À partir de la version 2.3, il est possible de changer la couleur du menu, si on n'aime pas le vert. Dans le menu In Game, il faut éclairer l'option Soft Reboot System et appuyer sur ou . Apparaissent alors trois nouveaux menus : Main Memory Viewer, Video RAM Viewer et Menu Color Changer. Si les deux premiers n'ont pas de réelle utilité, le dernier autorise, moyennant un peu de place prise sur la carte-mémoire, de changer la couleur du menu.

Le vert vous déplaît ?...
Hop, voici un menu en bleu !

 
Les cheats
 


Il s'agit le plus souvent de codes déjà existants mais activables aisément, comme par exemple prendre les boss de Fatal Fury 3 ou avoir du sang à Samurai Shodown IV. Pour en savoir plus, une liste assez complète est ici : Section Astuces.
Ce sont également des possibilités inédites : qui n'a jamais rêvé de prendre Geese dans Art of Fighting 2 ou les boss de Fatal Fury 2 ? Tout cela (et bien plus encore) est désormais possible grâce à l'Unibios.

 
 
On peut enfin prendre Billy plutôt que de subir ses attaques !
(Fatal Fury 2)
 
Ryô est disponible en Versus mais aussi en mode 1 joueur.
(Fatal Fury Special)
 
Ah, quel pied de prendre Geese, même s'il est vraiment trop fort.
(Art of Fighting 2)
 
 
 
 
Kuroko vs. Mizuki avec le sang qui coule à flot sur console américaine, c'est possible !
(Samurai Shodown II)
 
Yamazaki est peu maniable mais finies les manipulations fastidieuses pour le prendre.
(Fatal Fury 3)
 
On peut prendre les boss mais il reste des inscriptions à l'écran, sauf à partir de la version 3.0.
(The King of Fighters '96)

Un petit mot sur le cas de Samurai Shodown V Special : avec un Universe BIOS 2.0 ou supérieur, on accède enfin à l'intégralité des Overkill du jeu (pourvu que ce soit un exemplaire qui n'ait pas été renvoyé chez SNK Playmore).

Avouez que Gaoh a plus de classe quand il n'est pas censuré !
(Samurai Shodown V Special)

 
Les dip switches
 


Les dip switches constituent l'autre grand intérêt de l'Universe BIOS. On peut ainsi, outre l'activation d'astuces de manière un peu moins pratique que via le menu Cheats, accéder à de nouvelles fonctionnalités du jeu. Personnages débloqués, Stage Select, Sound Test, etc. Comme déjà dit, le mieux est de les tester soi-même un par un. Il existe par ailleurs de très bons sites qui en ont répertoriés un bon nombre, par exemple Neo·Geo Fans.

 
 
Rugal ne peut pas être pris avec des coéquipiers, il se bat seul.
(The King of Fighters '94)
 
Ici apparaissent les "pathlines", bien pratiques pour repérer les passages.
(Metal Slug 2)
 
Alfred n'est intéressant que dans les niveaux à un seul plan.
(Real Bout Fatal Fury 2)
 
 
 
 
On retrouve ici le Sound Test apparu dans Fatal Fury Special
(Real Bout Fatal Fury)
En activant le dip 2.8 on fait apparaître deux nouvelles lignes dans les Samurai Shodown les plus récents - valable aussi dans Fatal Fury 3 et les Real Bout -
(Samurai Shodown V et Samurai Shodown IV)

 

 
La fonction PC-2-Neo
 


Il est désormais possible, depuis l'Universe BIOS 3.0, de connecter une Neo·Geo à un ordinateur. On transfère des données de sauvegarde de la Neo·Geo à un PC et inversement à l'aide d'un câble à faire soi-même (les plans sont disponibles sur le site de Razoola) à insérer dans le deuxième port manette. Il faut également télécharger un petit logiciel sur l'ordinateur pour qu'il puisse reconnaître la Neo·Geo.


Voici l'interface proposée par le logiciel en question.


 
Autres intérêts
 


Il suffit d'avoir un peu d'imagination quant à l'utilisation de l'Universe BIOS. Par exemple, en bas du menu In Game, on a une fonction Soft Reboot System. Connaissant la rapidité de la Neo·Geo, hop, nous voilà avec un mode Versus pour tous les jeux. Après un duel, un petit coup de Reset depuis le fond du canapé et en quelques secondes on se retrouve à l'écran de sélection des personnages. Autre idée : dans un Real Bout, mettez votre barre de santé en rouge et infinie, celle du joueur 2 infinie, votre Power infini, le temps également : voilà un mode Practice presque aussi bon que dans un KOF ! L'Universe BIOS permet parfois aussi de stabiliser des jeux qui ont des soucis.

Quelques menus réglages qui prennent à peine 5 secondes et vous voilà avec un mode Practice. Il ne reste plus qu'à s'entraîner !

 
Se procurer l'Universe BIOS
 

Le plus logique reste de le commander à Razoola lui-même sur son site http://www.universebios.com. Il propose également le téléchargement de versions antérieures mais attention ! Les petits malins qui voudraient inscrire le programme de l'Universe BIOS dans des eproms (puces inscriptibles) et revendre cela à la chaîne est très mal vu. Cela ne respecte absolument pas le travail de Razoola. À bon entendeur...

De plus, certaines boutiques comme Netropolis aux États-Unis ou Console Passion au Royaume-Uni proposent l'installation de l'Universe BIOS, en accord avec son créateur.

 
Mini interview de Razoola
[ version française ] - [ version originale ]
 

(propos recueillis en avril 2007)

Version française

Tarma : Comment est venue l'idée de faire l'Universe BIOS?
Razoola : Un de mes amis m'a demandé de créer un BIOS qui pourrait changer la localisation du système car il ne voulait pas d'interrupteur sur la machine pour le faire. A la base le projet s'est développé à partir de là.

Quel(s) système(s) Neo·Geo possédez-vous ? Et quels sont vos jeux Neo·Geo préférés ?
Je possède un slot MV-1FZ. Mes jeux NeoGeo préférés sont Turf Masters, Blazing Star et les premiers Metal Slug...

Quelle est la plus grande différence entre les Universe BIOS 1.X et 2.X ?
La compatibilité avec les machines AES, ajoutée à l'origine dans la version 1.3 mais ce fut bien amélioré dans la version 2.0 et les suivantes. Il y a aussi l'option Patch Memory et les cheats pour SamShoVSpecial qui autorisent toutes les fatalités sur AES.

Maintenant c'est la version 2.3. Est-ce l'ultime version de l'Universe BIOS ?
Non, Il y aura une nouvelle version un jour. Cette version ajoutera la capacité de télécharger en upload ou en download des données d'un ordinateur à la NeoGeo. Ceci vous permettra par exemple de sauvegarder des cartes-mémoire sur PC et de les restaurer plus tard. Pour cette tâche il faudra concevoir un câble spécial qu'on branchera au port de la manette 2.

Peut-on espérer un jour un Universe BIOS conçu pour les Neo·Geo MVS, AES et CD ? Ou une version alternative conçue pour la Neo·Geo CD ?
Il devrait y avoir une version spécifique pour la Neo Geo CD. Je m'en occuperai probablement un jour mais c'est juste que pour le moment je n'en ai pas le temps.

Version originale

Tarma : How came the idea to make the Universe BIOS?
Razoola : A friend of mine asked me to create a bios that could change region on the system because he did not want a hardware switch to do it. The project grew from there basically.

What Neo·Geo system(s) do you own ? And what are your favourite Neo·Geo games?
I own a MV-1FZ. My favourite NeoGeo games are Turf Masters, Blazing Star and the earlier Metal Slug games..

What is the most important difference between Universe BIOS 1.X and 2.X?
Support for AES hardware, well support was originally added in v1.3 but it was much improved in v2.0 and onwards. There is also the patch memory option and the cheats for SamShoVSpecial to allow full fatalities on the AES.

Now it is the 2.3 version. Is it the last Universe BIOS version?
No, there will be a new version at some point. That version will add the ability to upload and download data from PC to the NeoGeo. This will allow you for example to backup memory cards to PC and then restore at a later point. A special cable will need to be built for it to work which will plug into the NeoGeos joystick port two.

One day, can we expect an Universe BIOS designed for MVS, AES and CD hardware ? Or a alternative version designed for Neo·Geo CD hardware?
There would need to be a separate version for the NeoGeo CD hardware. I will probably have a look one day but at present I just don't have the time.


 
Conclusion
 


Vous savez à présent à peu près tout ce qu'il faut connaître de cette puce qui transforme assez profondément la Neo·Geo.

Certains, préfèreront, à juste titre, rester à leur console équipée d'un BIOS original. À vous de voir si vous êtes un puriste ou si vous voulez profiter et exploiter vos jeux encore plus que ne l'avait prévu SNK.
D'autres, ceux qui aiment les astuces (sans nécessairement en venir à la triche), les secrets et autres Training enfin réalisables seront véritablement aux anges.

Dans tous les cas, espérons que ce dossier vous a bien éclairé afin de faire votre choix. En ce qui me concerne, c'est fait depuis l'Universe BIOS 2.0...

Tarma



 
Remerciements
 


Razoola pour sa gentillesse et sa patience. Son site : http://www.universebios.com
Nagrom, Neox, Maximus, Arngrim et Mpower du forum Neo·Geo Fans pour m'avoir aidé dans la conception de ce dossier.


 

Retour aux dossiers

Retour à l'accueil

   




 

SITES FILS