La plupart des jeux de combat se déroulent à divers endroits du monde. Exotisme, variété des décors, ambiance du jeu, les raisons ne manquent pas. Faire voyager le joueur, c'est bien. Lui proposer un dépaysement crédible, c'est mieux. C'est pour cela qu'on y retrouve, de temps à autre, des lieux réels plus ou moins fidèlement retranscrits.

Ceux développés sur Neo·Geo n'échappant pas à cette règle, ce dossier vous propose un voyage avec de nombreuses escales. Vous verrez qu'un même lieu réel se retrouve dans plusieurs jeux, que certains pays sont particulièrement représentés et que parfois le réalisme est très relatif. Tantôt copies conformes, tantôt inspirations plus ou moins évidentes, pays par pays, vous découvrirez ces décors largement inspirés d'endroits qui existent réellement, étant chacun à leur manière une invitation au voyage. Les lieux réels dans les jeux sur Neo·Geo, c'est maintenant !

Pour voyager, rien de plus simple. Soit on peut opter pour un tour du monde complet en lisant la page entière, soit on choisit directement une destination en cliquant sur un des drapeaux ci-dessous.

Le tour du monde dans la poche
Conclusion

Remerciements et sources

 
Allemagne
 


Commençons par un boss, et pas des moindres, puisqu'il s'agit de Wolfgang Krauser. Il possède et habite le château fictif de Mittelbirge, en Bavière. Il se trouve qu'un château qui correspond assez bien se trouve en Bavière, il s'agit de celui de Neuschwanstein. On voit une première fois le château de Mittelbirge dans Fatal Fury 2 et Special, en intérieur. Ce décor rappelle la salle du trône du château de Neuschwanstein.

On retrouve le château de Krauser dans Real Bout Fatal Fury Special. On en aperçoit cette fois l'entrée, depuis l'extérieur. Une fois encore, même si ce n'est pas l'exacte réplique, la ressemblance avec celui de Neuschwanstein est assez troublante.

Enfin, ce château imaginaire est repris une ultime fois dans Real Bout Fatal Fury 2. On est à l'intérieur, avec vue sur les montagnes environnantes. Là encore, ce n'est pas exactement la même chose, mais cela s'en approche.

Pas très convaincant, peut-on penser. Il y a d'autres châteaux qui peuvent ressembler davantage à celui de Krauser. Certes, et cela n'est pas faux, mais encore faut-il en trouver. Le château de Neuschwanstein est le plus célèbre d'Allemagne, il est situé en Bavière et surtout un détail lui rend hommage dans Real Bout Fatal Fury Special. On aperçoit un château, au loin. Sa silhouette rappelle vraiment celui de Neuschwanstein.

Au travers de ces comparaisons, on peut dire qu'à défaut d'être la copie conforme du château de Neuschwanstein, le château fictif de Mittelbirge y trouve probablement son inspiration.


Penchons-nous à présent sur la série World Heroes, et plus précisément sur l'épisode 2 Jet. Le mode tournoi propose un petit tour du monde, avec la deuxième étape en Allemagne. Le monument du fond est la porte de Brandebourg et cette fois, le doute n'est pas permis. Entre la ressemblance et le fait que Berlin soit écrit au sol, il reste bien peu de place pour une remise en cause de la présence de ce lieu réel dans World Heroes 2 Jet.


 
Australie
 


Si on vous dit kangourous, désert, moutons et surf ? Vous avez gagné un billet (pas en première classe, n'exagérons pas) pour l'Australie. Vous pourrez y visiter la formation rocheuse emblématique de ce pays, Uluru/Ayers Rock. On peut voir cet immense rocher dans Fatal Fury 2 et Fatal Fury Special, dans le stage de Big Bear.


 
Brésil
 


Nous voilà au pays de la samba et des fesses siliconées, le Brésil. Pour les amateurs de Formule 1, un Grand Prix a lieu près de Sao Paulo, à Interlagos. Le circuit est visible dans The King of Fighters 2001.


 
Cambodge
 


Le temple Angkor Vat est une merveille localisée au Cambodge. Hélas, ce temple est sévèrement ruiné dans The King of Fighters 2002, qui manifestement nous offre une version alternative assez pessimiste du temple réel.


 
Chine
 


Restons en Asie mais plus au Nord, en Chine. Le monument incontournable de ce pays est la Grande Muraille, visible dans Voltage Fighter: Gowcaizer.


 
Corée du Sud
 


Qui dit Corée dit forcément Kim Kaphwan. Dans son stage de Fatal Fury 2 et Fatal Fury Special on peut voir la Namdaemun, ancienne porte d'entrée de Séoul au Moyen Âge. Cette porte a été incendiée en février 2008.

Toujours à Séoul, nous allons à présent voir celui qui fut pendant un an le plus haut gratte-ciel d'Asie : le Daehan Life Insurance 63 Building, ou DLI 63 Building. On peut le voir dans Fighter Fever (stage de Han Baedal) et dans The King of Fighters 2002 (stage Korea).


Allons maitenant au palais de Gyeongbokgung, toujours à Séoul. L'une des portes de cet édifice porte le nom de Gwanghwamun et le stage de l'équipe de Kim dans KOF '96 semble s'en inspirer partiellement.

Plus certain, on retrouve le palais de Gyeongbokgung dans KOF '97, sous le nom de "Kyong Bock Kung" ainsi que dans Real Bout Fatal Fury Special, dans le stage que se partagent Kim (encore lui) et Chonshu.


Dernière visite en ce qui concerne la Corée du Sud, dans la ville de Gyeongju se trouve le temple Bulguksa. On retrouvera ce monument dans the King of Fighters 2001, stage Korea.


 
Égypte
 


Quand on pense à l'Égypte, on pense avant tout aux pharaons, aux pyramides et au sphinx. Eh bien sur Neo·Geo, ce sera le même topo. D'abord avec World Heroes Perfect (stage The Megalithic Age) qui, grâce au voyage dans le temps qu'il propose, vous fera découvrir la construction des pyramides de Gizeh. On peut également voir une grande pyramide dans The King of Fighters 2000, pendant une tempête de sable. Enfin on pourra voir le sphinx dans The King of Fighters 2003. Il s'agit d'ailleurs d'une vision assez fantaisiste de Gizeh : les monuments y sont trop nombreux et curieusement bien conservés.


 
Espagne
 


L'Espagne n'est pas que le pays de l'alcool, des cigarettes et du carburant moins chers. Et heureusement ! Dans Fatal Fury 2 et Fatal Fury Special, le stage de Laurence Blood est situé à Pampelune, dans le Pays basque. Pourquoi pas, mais une grande église au loin fait plutôt furieusement penser à la Sagrada Familia de Barcelone, en Catalogne. Cela est probablement dû à une méconnaissance des programmeurs japonais du territoire espagnol... à moins que ce ne soit une erreur volontaire en écho au stage d'Andy !


Allons plus au Sud si la chaleur ne vous effraie pas trop : direction l'Andalousie et plus précisément Grenade. L'Alahambra, véritable joyau d'architecture, sera visible dans World Heroes 2 Jet, lors du troisième jour du tournoi. Le combat a lieu au cœur de la Cour des Lions.

Il faudra attendre 1998 pour y revenir, mais cette fois avec un autre angle de vue, dans KOF '98, stage Spain.


 
États-Unis d'Amérique
 


Nous voilà au pays de l'Oncle Sam, et plus précisément dans l'état du Dakota du Sud. Nous sommes dans le décor associé à Terry dans Fatal Fury 2 et Fatal Fury Special et qu'aperçoit-on ? Le Mont Rushmore. Il est à noter que la ressemblance n'est pas totale, le stage de Mike dans Street Fighter étant, sur ce point, plus conforme.


Direction la Californie, à San Francisco. On retrouve dans Real Bout Fatal Fury 2 (stage de Xiangfei et Hon-Fu) le China Town Gate. Ceci explique que, selon certaines sources, Southtown est une ville fictive partiellement inspirée de San Francisco.


Partons à présent pour la Grosse Pomme, ville carrément inévitable. On la voit une première fois dans World Heroes, dans le stage de Muscle Power. On distingue la Statue de la Liberté à gauche ainsi que le World Trade Center à droite.

On retrouve New York dans Fatal Fury 2 et Special, au moment d'affronter Axel Hawk. Etant donné que ces jeux datent d'avant 2001, on peut y voir les tours jumelles du World Trade Center.

Un an après Fatal Fury Special, New York est de nouveau visible dans Karnov's Revenge. On a encore une vue sur Manhattan et on peut voir l'Empire State Building (à gauche) et le Chrysler Building (à droite). On dirait bien que Manhattan est également visible dans The King of Fighters '95, dans le stage de l'équipe de Iori.


New York, ce n'est pas que l'Empire State Building ou feu le World Trade Center, c'est également le pont de Brooklyn. On voit ce dernier dans le stage de l'American Sports Team, dans KOF '94 et KOF '98.

Nous achèverons la visite de la ville qui ne dort jamais par une analogie indirecte. On retrouve dans Garou: Mark of the Wolves un stage ayant une organisation qui rappelle Time Square. Il s'agit de celui d'Hokutomaru. Simple coincidence ou vraie inspiration, la question reste posée.


Nous voici dans la ville du jeu, du vice et du pêché : Las Vegas. On la retrouve dans The King of Fighters 2001.

Petit détail, on aperçoit dans ce stage le panneau de bienvenue "Welcome to Fabulous Las Vegas, Nevada".


Nous voici dans la ville des Red Sox, Boston. Cette ville possède un bien joli parc, ce dernier ayant peut-être inspiré le stage Garden de The King of Fighters '99. On retrouve le même style de maisons aux abords de cet endroit.


Finissons ce tour des États-Unis par une excursion à Chicago. Cette ville est connu pour son métro, essentiellement aérien. Dans Garou: Mark of the Wolves, le stage de Freeman fait beaucoup penser à cela.


 
France
 


N'oublions pas de revenir un petit moment en France, même si notre pays n'est pas particulièrement représenté dans les jeux de combat, et c'est peu de le dire. Nous pouvons toutefois arpenter deux salles (imaginaires, car seulement inspirées par le style intérieur de l'original) du château de Versailles dans Samurai Shodown et Samurai Shodown II, quand on affronte Charlotte.


Paris n'est pas loin, autant y faire un petit tour... en 2CV grâce à Karnov's Revenge. Data East n'a pas fait dans la dentelle pour concevoir le stage de Jean. L'Arc de Triomphe, la tour Eiffel, un café (nommé "Le Pierre" !) et de l'accordéon, le tour est joué !


 
Hong Kong
 


C'est parti pour la région la plus libérale de la Chine communiste : Hong Kong. Un tel voyage ouvrant l'appétit, un passage par le restaurant flottant Jumbo s'impose... à moins que vous ne préfériez celui de Cheng Sinzan, situé non loin. Le Jumbo (rebaptisé Jumbu) est visible dans Fatal Fury 2 et dans Fatal Fury Special.

Hong Kong, c'est également la ville où les avions survolent les gratte-ciel à très basse altitude. On en a un aperçu dans Real Bout Fatal Fury Special.

Hong Kong, c'est enfin un endroit où la circulation est dense, les rues surchargées d'enseignes, la chaussé traversée par des tramways.

Kowloon est la partie la plus densément peuplée de Hong Kong. Un des stages de The King of Fighters '97 s'y déroule.

Dans Double Dragon, ce sera l'occasion de voir un Hong Kong quelque peu dévasté. Il s'agit du stage de Cheng Fu (qui a également une musique particulière, en rapport avec le cinéma).


 
Indonésie
 


Destination pleine d'exotisme et de charme, l'Indonésie s'étale sur plusieurs îles, dont Bali. The King of Fighters '97 invite à y faire une escale et à assister à une danse de Kecak.


 
Italie
 


Direction le pays de la pizza avec son soleil, ses pâtes et... ses monuments, fort nombreux. Le stage d'Andy Bogard, dans Fatal Fury 2 et Special, nous propose une balade sur un des canaux de Venise. Ah, Venise... comme dirait Harrison Ford. Ses canaux, ses gondoles, son pont du Rialto (aussi présent dans The King of Fighters 2001)...


On peut également apercevoir un bâtiment qui rappelle la basilique San Giorgio Maggiore, bien que cette fois la copie ne soit pas conforme.

Autre jeu où Venise apparaît, il s'agit de The King of Fighters '94 et du stage de l'équipe Fatal Fury (avec Andy, donc). On n'y voit aucun monument en particulier, seulement des maisons et un canal, bordant l'aire du combat.


Petite erreur (sans doute volontaire) de la part de SNK, le stage d'Andy dans Fatal Fury 2 et Fatal Fury Special comporte la tour penchée de Pise.

Restons à Pise un instant avec The King of Fighters 2002. Dans le stage Italy, on peut voir la tour penchée ainsi que la cathédrale de Pise.


Autre erreur, le Colisée de Rome se trouve également dans le stage d'Andy.

World Heroes 2 et Karnov's Revenge sont par ailleurs l'occasion de visiter l'intérieur du Colisée, grâce aux stages de Neo Geegus, Dio et Marstorius.


 
Japon
 


Nous voici au pays du Soleil levant avec une foule d'endroits à visiter. Inévitable parmi les inévitables, commençons par l'un des volcans les plus célèbres au monde : le mont Fuji.


Le mont Fuji est visible dans un bon nombre de jeux : Fatal Fury 2 et Fatal Fury Special (stage de Mai Shiranui), Samurai Shodown (stages de Haohmaru et d'Ukyo), Samurai Shodown II (stages de Haohmaru et d'Ukyo), Samurai Shodown V (stage de Yoshitora), Samurai Shodown V Special, World Heroes (stage de Fuuma) et enfin dans World Heroes Perfect (stage Genroku Period).

Fatal Fury Special
Samurai Shodown
Samurai Shodown II
Samurai Shodown V
Samurai Shdown V Special
World Heroes
World Heroes Perfect

Autre référence au mont Fuji, mais cette fois au niveau artistique. Dans Samurai Shodown V Special, lors d'un Overkill ou lorsque la Rage Gauge explose et qu'on est dans le stage "Mt Fuji", le fond change et rend hommage à une estampe réalisée par Katsushika Hokusai et appartenant à la série des Trente-six vues du mont Fuji. L'estampe en question s'appelle "Le Fuji par temps clair".


Nous allons à présent vister une ville très chère à SNK, Ôsaka. Et pour commencer, faisons un détour par un jeu signé Data East, Karnov's Revenge. Le stage de Mizoguchi correspond à Dôtonbori, on peut y distinguer une publicité pour Glico.

Restons à Ôsaka pour une petite partie de The King of Fighters '95. Une partie qu'on jouera bien sûr au Neo·Geo Land de Suita City.

Ôsaka, c'est bien sûr le berceau de SNK. Cette dernière a emménagé en mars 1988 dans un immeuble à Suita City. Le bâtiment en question est visible dans les stages des équipes Hero et Psycho Soldier dans The King of Fighters '96. Pour la petite histoire, il sera dans un premier temps gardé par SNK Playmore, puis revendu à une clinique.

En continuant cette ballade à Ôsaka, on trouvera à quelques pas de l'immeuble SNK un pont sur lequel passe le train. Ce pont est tout proche de la staion Esaka. Le stage Japan Street de KOF '98 reprend très fidèlement le dessous de ce pont.


Moins évident, ce pont semble également être présent dans le stage de la Hero team, dans The King of Fighters '94. Plusieurs éléments permettent d'arriver à cette supposition. D'abord la forme de ce pont est similaire à celle de l'original, aux piliers près. Ensuite, le gros logo Neo·Geo visible à droite peut évoquer le Neo·Geo Land (ouvert en novembre 1992, soit environ deux ans avant la sortie de KOF '94) qu'il y a non loin du vrai pont. Enfin la musique associée à ce décor s'appelle "Esaka", ce qui est le nom de la gare qui est juste à côté du vrai pont.
Pour toutes ces raisons, on peut émettre la supposition que le stage Japan de The King of Fighters '94 est inspiré du pont de la gare Esaka, à Ôsaka.

Ôsaka n'est pas que modernité et technologie. C'est aussi une ville ayant son histoire, matérialisée en particulier par le château Ôsaka-jô. On le retrouve dans World Heroes 2 (stage de Ryoko).


Il serait dommage d'oublier la capitale du Japon, Tôkyô. Aussi World Heroes nous permet d'aller y visiter le quartier d'Asakusa où on peut trouver le Kaminarimon. C'est un des portails permettant d'entrer dans le temple bouddhiste Sensô-ji.


Envie de visiter le château de Shuri ? Pas de problème, ce sera possible dans Samurai Shodown V et Samurai Shodown V Special. Il s'agit du stage de Mina. Les graphistes se sont permis d'ajouter des dragons supplémentaires sur les toit


Rendons-nous à Nishinomiya et plus précisément dans le stade de baseball de cette ville, le Kôshien Stadium. Il est visible dans The King of Fighters '97 mais il y est méconnaissable : il est aménagé pour un évènement de type concert.


 
Mexique
 


Le Mexique, si bien mis en scène dans Art of Fighting 3 au travers du village fictif de Grashill Valley, est également présent sur Neo·Geo de façon plus fidèle à la réalité. Commençons par la capitale, Mexico-City. The King of Fighters 2001 met en scène la place Santa Veracruz. On y distingue le musée Franz Mayer.


Ce pays est le berceau de la civilisation Maya. Dans KOF 2002, le stage Mexico pourrait se rapprocher des temples que l'on peut trouver dans la cité de Palenque.


Plus flagrant, KOF 2003 reprend la pyramide El Castillo de Chichén Itzá.


 
Monaco
 


Retour en France, ou presque, avec un petit séjour à Monaco. The King of Fighters '97 a un de ses stages qui se passe au niveau du virage de la Rascasse, en période de Grand Prix, comme en attestent les aménagements.

Voici le véritable virage de la Rascasse... Bon, ce n'est vraiment pas ressemblant, certes.


Virage de la Rascasse

SNK nous refait un peu le même coup qu'avec le stage d'Andy dans Fatal Fury 2 : les développeurs ont mis ce qui leur plaisait. L'escalier tout à droite du décor est celui du casino de Monte-Carlo. On peut voir cet escalier au bord de l'épingle du Grand Hôtel (ancienne épingle du Loews), mais la mer est plus basse, du côté du virage du Portier. Ce dernier serait un bon candidat, hélas il n'y a pas d'immeubles en face, de l'autre côté de la mer.

Virage du Grand Hôtel
Virage du Portier

Il ne faut pas se focaliser sur une recherche d'exactitude. Les développeurs ont fait comme bon leur semblait et le nom du virage de la Rascasse a probablement dû leur plaire.

 
République tchèque
 


The King of Fighters 2003 propose une petite viste de Prague, avec notamment l'horloge astronomique.


 
Royaume-Uni
 


Nous arrivons dans la patrie de Billy Kane, le Royaume-Uni. Le bras droit de Geese vous attend non loin du Tower Bridge dans Fatal Fury 2 et Fatal Fury Special. Ce même Tower Bridge est à nouveau mis en scène dans The King of Fighters '94.

Nous restons à Londres (à croire que pour les Japonais, Royaume-Uni = Londres et France = Paris). Dans Aggressors of Dark Kombat, un des stages laisse entrevoir la tour de l'horloge du palais de Westminster, autrement dit Big Ben.


 
Russie
 


La Russie est très rarement mise à l'honneur sur Neo·Geo, peut-être est-ce la crainte de vite tomber dans le "zangiefisme". Toujours est-il qu'ADK a osé et nous offre une vue sur le Kremlin de Moscou dans World Heroes 2 (stage de Rasputin).


 
Thaïlande
 


Nous achevons ce tour du monde par la Thaïlande où il faudra visiter Chiang Mai. Cette ville recèle de nombreux temples, dont un est proposé par Fatal Fury 2 et Fatal Fury Special (stage de Joe). On retrouve ce genre de temple dans Karnov's Revenge et il faut bien admettre que l'intéprétation réalisée par Data East (stage de Samchay) est plus fidèle à l'originale que celle signée SNK.



Allons maintenant à Bangkok, et plus précisément au Grand Palais. Il y a un temple du nom de Wat Phra Kaeo. Ce temple est visible dans le stage que se partagent Joe, Bob et Franco dans Real Bout Fatal Fury 2.


 
Le tour du monde dans la poche
 


Une fois n'est pas coutume, penchons-nous également sur les deux portable de SNK, la NeoGeo Pocket et la NeoGeo Pocket Color. Ces deux machines nous offrent également quelques lieux à visiter...


The King of Fighters R1 est basé sur la version '97, on y retrouve donc les mêmes lieux.

Le palais de Gyeongbokgung (Corée)
Le virage de la Rascasse (Monaco)
Bali (Indonésie)
Kôshien Stadium (Japon)

La version R2 étant basée sur le '98, on aura droit à l'Espagne ainsi qu'au Japon.

Le palais de l'Alhambra (Espagne)
Ôsaka (Japon)

Fatal Fury: 1st Contact est dérivé de Real Bout Fatal Fury 2. On ira donc à San Francisco, puis en Bavière.

San Francisco (États-Unis d'Amérique)
Château de Neuschwanstein (Allemagne)

Passons au combat entre filles avec SNK Gals Fighters. Cette fois, les stages sont originaux et ne sont pas tirés de jeux de la grande sœur.


Paris (France)


Angkor Vat (Cambodge)


Gizeh (Égypte)


Terminons ce tour du monde de poche avec SNK vs Capcom: Match of the Millenium. Quatre décors sont inspirés de lieux réels, dont deux au Japon.

Dotonbori, Ôsaka (Japon)
La Grande Muraillle (Chine)
Gairyu Island (Japon)
Mont Rushmore (États-Unis d'Amérique)

 
Conclusion
 


Ce périple nous confirme que, mis par petites touches, les lieux réels apportent un vrai "plus" aux jeux de combat. Ce qui n'empêche nullement les jeux se déroulant dans des lieux totalement fictifs tels que certains Fatal Fury ou Art of Fighting d'avoir des ambiances très réussies et affirmées. C'est dans tous les cas un passage obligé pour crédibiliser un jeu dont le tournoi est censé se passer tout autour du monde.

On retiendra quelques tendances, comme la prédominance du mont Fuji et de New York, ainsi que l'absence quasi-totale du continent africain, souvent cantonné à de la carte postale inventée. Enfin on pourra saluer le bel effort de SNK pour rendre hommage à Ôsaka.

Si vous avez des erreurs ou des oublis à signaler, ou même signifier que ce dossier vous a plu, vous pouvez envoyer un message ici.

Tarma



 
Remerciements et sources
 


- Shoryuken
- Emu Gif Animation
- Wikipédia

- NeoˇGeo Fans et plus particulièrement fatir, Kretinou, Chapp, NeoBob, rastan, jimi et juanito1979 pour toute la partie NeoGeo Pocket
- Google Maps
- MauriceMike

 

Retour aux dossiers

Retour à l'accueil

   




 

SITES FILS