Metal Slug X
 
 

Support :

 
     

Pas moins de quatre ans, c'est ce qu'il aura fallu attendre pour revoir un Metal Slug sur PlayStation. Il est donc trop tard pour adapter Metal Slug 2, d'autant plus que l'épisode suivant est une mise à jour de ce dernier : plus d'armes, plus d'ennemis, des décors modifiés, moins de ralentissements, etc. C'est donc à Metal Slug X que nous avons droit. Pour plus de détails sur le jeu original, merci de cliquer ici :
Test de Metal Slug X sur Neo·Geo

Aux États-Unis ainsi qu'en Europe, cette adaptation est distribuée par Agetec, une compagnie spécialisée dans la localisation de jeux japonais. Le menu d'accueil est le même que celui de Metal Slug 2 sur Neo·Geo CD. Les options changent un peu, avec le niveau de difficulté MVS faisant place à un Very Hard, la vibration de la manette, le son (mono ou stéréo) et la sauvegarde (automatique ou non).

On retrouve avec plaisir le mode Combat School, déjà présent dans Metal Slug sur PlayStation et sur Saturn (ainsi que dans les deux épisodes sortis sur Neo·Geo CD). Il s'agit de refaire les missions déjà terminées en mode Arcade Mission en mode survie, ou bien en étant le plus rapide possible.
Le mode Art Gallery est strictement identique à son homologue dans Metal Slug 2 sur Neo·Geo CD. On y revoit les mêmes illustrations, dans le même ordre.

Le reste est similaire à l'original : on choisit son niveau (si on l'a atteint) et son personnage : Marco, Eri, Tarma et Fio.

On s'embarque alors pour six missions de pur défoulement, exotisme, humour, stress... Tous les niveaux et les ingrédients du Metal Slug X original sont présents. Voici les deux premières missions en images.

Mission 1
Mission 2

Et là, on est vite rappelé à l'ordre : on est sur PlayStation, une console à la mémoire particulièrement faible. Ce qui peut s'avérer très handicapant pour les jeux en 2D.
D'abord, un affreux mur métallique apparaît en haut de l'écran. Ce dernier est absent des versions japonaise et américaine. Cela doit être dû à l'écrasement de l'image en 50 Hz qu'on a voulu maladroitement compenser.
Plus intrinsèque, il manque une quantité incroyable de détails, comme les traces de pas dans le sable, la buée qui sort de la bouche des personnages, etc.
Enfin, les explosions si détaillées de la version Neo·Geo ne sont ici plus qu'un lointain souvenir. On n'a droit qu'à des boullies de pixels. Même chose en ce qui concerne le lance-flammes.

version PlayStation
version Neo·Geo

Les décors sont par ailleurs très propres et fidèles à la version originale, ouf ! Tout est à peu près ressemblant... en photo. En effet, en mouvement, le résultat est bien moins enthousiasmant. Il manque une quantité incroyable d'étapes d'animation. Le char glisse sur le sol, ses chenilles étant fixes. Quand on tire, le bras reste levé trop longtemps : en fait c'est la seule étape qui a été dessinée. Quant aux détails qui sont passés à la trappe, inutile de revenir dessus.

Heureusement, le son est bien plus réussi : tous les bruitages, toutes les voix et toutes les musiques répondent présents.

La jouabilité est toujours bonne, même si le jeu est plus lent que sur Neo·Geo. Rien de catastrophique, il semble que cette adaptation soit un peu optimisée, sans toutefois égaler la version Neo·Geo en 60 Hz.

Pour les plus persévérants, des missions annexes et inédites apparaissent : voilà de la vraie nouveauté qui plaira aux amateurs.

Les temps de chargements sont par ailleurs assez fréquents. Cela charge bien plus souvent que Metal Slug 2 sur Neo·Geo CDZ, alors qu'on a vu que ce Metal Slug X avait été manifestement allégé d'un bon nombre d'éléments.

Tant qu'il est question de Metal Slug 2 sur Neo·Geo CD, il est temps de mettre à mal une contre-vérité écrite dans un site extrêmement connu. Metal Slug X sur PlayStation est clairement, sans aucune ambiguïté, moins bon que Metal Slug 2 sur Neo·Geo CD, surtout sur Neo·Geo CDZ ! La PlayStation ne délivre pas de performances en qualité arcade supérieures à la Neo·Geo CD. Il faut vraiment ne pas aimer - et ne pas connaître - la console à CD de SNK pour écrire de telles choses. Pour illustrer tout ceci, cette comparaison de captures d'écran sera plus parlante :

Metal Slug X (PlayStation)
Metal Slug 2 ( Neo·Geo CD)

 
Au final
 
 

C'est une vraie chance de pouvoir s'essayer à Metal Slug X, ce dernier n'étant sorti qu'en cartouche. Cela aurait dû être un plaisir également. On regrettera les pertes assez lourdes, mais après tout, la PlayStation aurait-elle pu faire bien mieux ? On peut en douter, tant le jeu original est excellent en pousse loin le concept de jeu en 2D. Voilà un titre à n'acheter que par curiosité à l'égard des missions annexes.

- Le mode Combat School
- Le menu Art Gallery
- Les mini-missions à débloquer

- Animation de bien moins bonne qualité
- Perte de beaucoup de détails
- Explosions très pixellisées
- Chargements fréquents
- Jeu un peu trop lent (version Pal)
- Bande grise en haut de l'écran (version Pal)

Tarma

 
     

   




 

SITES FILS